Meo'Blog

 

Dans les années 50 au Japon, l’économie est exsangue, le pays est à reconstruire. La question essentielle est alors de pouvoir produire suffisamment pour les besoins du pays avec des ressources très limitées. Dans ce contexte singulier, les ingénieurs de Toyota définissent les premiers fondements des méthodes industrielles qui aboutiront à la mise en place des principes et outils que nous utilisons encore aujourd’hui (Muda, management visuel, Poka Yoke…).

Ces concepts furent ensuite repris, améliorés et modélisés aux Etats Unis à partir de la fin des années 80 par le MIT (Massachussetts Institute of Technology) avant de connaitre un succès auprès de toutes les grandes puissances industrielles mondiales.

Publié dans Métiers